logo-carré-PJC-bd-300x273

Les Productions Jacques Canetti  sont le 1er Label Indépendant français né en 1962

Eté 1962, Jacques Canetti démissionne de Philips pour lequel il a créé, en tant que producteur musical et directeur artistique, le plus prestigieux catalogue de chansons françaises à travers des auteurs, des compositeurs et des interprètes qui deviendront en moins de 50 ans, les références de toute une nouvelle génération de chanteurs, d’humoristes, de musiciens… et de directeurs artistiques.
Il marque là sa volonté de continuer à faire son métier de producteur en « artisan », comme il l’a toujours fait. En pleine période Yéyé, au moment où les 45 tours régissent le marché du disque, où les artistes sont lancés autour d’un seul titre, où les radios matraquent des tubes, Jacques Canetti s’affiche résolument à contre-courant de ce que l’industrie du disque est en train de devenir, le show business.
Septembre 1962, Jacques Canetti fonde le 1er label de disques indépendant en France : Les Productions Jacques Canetti.
Une charte graphique mythique
Pour son label, Jacques Canetti est le premier à mettre en place une « charte graphique » que les amateurs de chansons reconnaîtront vite et dont certain se souviendront longtemps.
Sur les pochettes des vinyles 30X30 les noms des artistes que Jacques Canetti   « signe » sont écrits de sa propre main: une écriture dont la graphie est reconnaissable entre toutes.
Dans un premier temps, les albums sont imprimés en deux couleurs – noir/blanc et rouge – avec une riche palette de gris qui rythme les pages intérieures. Originale et élégante, sa charte graphique demeure intemporelle.
Les spectacles et tournées Canetti
Homme de spectacles, Jacques Canetti l’a toujours été… S’il renonce au Théâtre des Trois Baudets qu’il est contraint de fermer en 1967 … il produit une foultitude de spectacles autour de « ses » artistes. Entre 1978 et 1988, il s’installe plusieurs années de suite à Avignon où, dans le cadre du Festival Off, il produit les spectacles de Vian, Prévert et Cocteau avec Sarah Boréo, Jean Bourbon, Renaud Marx, Bee Michelin, Bruno Brel, Jean-Marie Hummel et Liselotte Ham.
En juin 1965, il ouvre au Bilboquet l’un des premiers « café-théâtre » pour présenter « Ciné-Song » où Jacques Higelin débutant rodera certaines des chansons de son premier album. Et que dire d’Eus, le village perché du Roussillon où Lucienne et Jacques Canetti aiment passer leurs vacances studieuses. Canetti y crée avec ses amis et ses enfants un « café de village » pour y présenter « ses » artistes. Certains artistes s’installent près d’Eus… en « résidence d’été ».
« Développer quelqu’un, c’est avoir de la patience, parler, insister, le défendre, croire durablement en lui, lui insuffler sa confiance. C’est imaginer son ‘à venir’ et lui donner les moyens d’aller jusqu’au bout de lui-même »
Jacques Canetti, extrait de « Jacques Canetti Mes 50 ans de chansons françaises »
Le label après Jacques Canetti
En 1997, à la disparition de leur père, Bernard et Françoise Canetti prennent la direction du label Productions Jacques Canetti. Ils ont connu toutes les passions et toutes les obstinations de leur père et résistent aux sirènes des majors qui veulent racheter les titres du catalogue.
Jusqu’en 2004, le label est sous licence chez Universal mais en 2004, Françoise engage une autre stratégie. Fini les licences! Elle prend le risque de redevenir indépendant et cherche un distributeur. Emmanuel de Buretel lance à cette époque l’aventure Because. Le label Productions Jacques Canetti sera sa première signature en tant que distributeur.
Françoise met alors un point d’honneur à rééditer les enregistrements du label en retrouvant la charte graphique imaginée par son père… En moins de 30 ans, certains disques sont devenus des « classiques ». Elle regroupe et complète le travail de Jacques Canetti avec de nouveaux enregistrements, tels l’enregistrement des correspondances de Serge Reggiani par lui-même, les poèmes de Jacques Prévert dits par Jeanne Moreau, Annie Girardot, Richard Bohringer, Ludmila Mikaël, Catherine Arditi, ou encore, les chansons de Boris Vian mises en scène par Laurent Pelly et enregistrées avec les artistes du CDNA de Grenoble.
Enfin Françoise Canetti réédite des collections exclusives.
En Mai 2009, le Coffret BORIS VIAN – 100 chansons regroupe les grands interprètes de l’œuvre de Boris Vian.Mise en page 1
A partir de 2011, la réédition des vinyles cultes du Label Jacques Canetti …
vinyle-higelinMise en page 1vinyle-signoretfontaine-higelin-couv-vinylevinyle-bonnot   brigitte-fontaine-couv-vinyle
Enfin en 2012, les disques « introuvables » du label Jacques Canetti seront réédités dans le cadre des 50 ans du 1er label indépendant.
couv-introuvables-2couv-coffret-les-introuvables-1coffrets-1-et-2-recadre
En 2014, les Productions Jacques Canetti se développent à l’international et sont distribuées pour la première fois au Canada par Select.
Fin 2014, le 3ème coffret des « Introuvables » sort. Il est consacré aux disques parlés du label et comporte une nouveauté: des textes d’Elias Canetti dits par l’acteur Pierre Arditi.vinyle-arditi
Ce disque de Pierre Arditi sorti en vinyle reçoit le Grand Prix du Disque de l’Académie Charles Cros en 2015.
visuel-coffret-jacques-prevert-ces-chansons-qui-nous-ressemblent
En 2016, poursuivant son partenariat avec la FNAC, Françoise Canetti consacre un coffret collector 3 Cd à Jacques Prévert. A travers ses plus grandes chansons, ce coffret rassemble tous ses plus grands interprètes d’hier et d’aujourd’hui, français et américains : de Yves Montand à Iggy Pop, de Edith Piaf à Jeanne Moreau, en passant par Bob Dylan, Arthur H, Claude Nougaro, Serge Reggiani, Juliette Gréco, Mouloudji, Catherine Ribeiro, Tony Bennett, Eva Cassidy, Charlotte Rampling, Les Frères Jacques, Marlene Dietrich, Catherine Sauvage, Annie Girardot… et beaucoup d’autres.

 

11eme-prix-georges-jacques-elias-canetti-2016
Enfin, dans un tout autre registre, le Prix Georges, Jacques et Elias Canetti a été crée en 2006 ar l’Institut Pasteur et par la famille Canetti et leurs amis.
Il permet de soutenir les travaux de plusieurs chercheurs de l’Institut Pasteur portant sur les maladies infectieuses, notamment sur la tuberculose.
2006 Pedro Alzari, pour ses travaux visant à identifier et à caractériser de nouvelles cibles thérapeutiques contre la tuberculose.
2007 Roland Brosch, pour ses recherches sur la mise au point d’un vaccin plus protecteur que l’actuel BCG.
2008 Brigitte Gicquel, pour ses recherches sur les interactions entre le bacille de la tuberculose et les cellules de l’hôte infecté en vue de développer des moyens de prévention et de traitement.
2009 Lluis Quintana-Murci, pour son étude mettant en évidence un facteur génétique de protection contre la tuberculose.
2010 Caroline Demangel, pour ses travaux améliorant la compréhension des interactions entre mycobactéries et système immunitaire de l’hôte.
2011 Françoise Dromer, pour saluer et encourager ses recherches sur la cryptococcose, une infection grave et fatale en l’absence de traitement.
2012 Mme Claude Leclerc, pour ses recherches portant sur de nouvelles stratégies vaccinales notamment pour les vaccins contre la tuberculose et pour deux vaccins anti-cancer en cours d’essai clinique.
2013 François-Xavier Weill, pour ses travaux sur les salmonelles et certaines espèces d’Escherichia coli afin de lutter et de prévenir les infections alimentaires.
2014 Fernando Arenzana, pour ses travaux sur le SIDA mettant en évidence le rôle des chimiokines qui offrent de nouvelles perspectives thérapeutiques.
2015 Claude Parsot, pour ses travaux sur la shigellose, une maladie bactérienne diarrhéique qui sévit dans les régions tropicales
2016 Laleh Majlessi pour ses travaux sur la tuberculose