Brigitte Fontaine

« Jeune femme d’une beauté incroyable »

C’est l’insolence, l’imprévisible et « l’éternel féminin ». Je l’ai vue pour la première fois au Théâtre de la Huchette dans La Cantatrice Chauve, de Ionesco. En 1965, elle passe au Trois Baudets avec, entre autres, Jean-Pierre Chabrol et Maurice Fanon. En mars 1966, nous enregistrons son premier album. Suivront ensuite Bobino avec Georges Brassens et le tandem Jacques HigelinBrigitte Fontaine.*
logo Canetti - Productions Jacques Canetti

*Extrait du livre et du coffret « Mes 50 ans de chansons françaises ».