Rencontre Henri Salvador

« Henry Cording »

En 1948, Henri Salvador est déjà très connu. Artiste complet, musicien, chanteur, fantaisiste, compositeur, il s’est déjà produit « Chez Carrère », a participé à l’orchestre de Ray Ventura et connu la gloire au Brésil. Après les premières tentatives infructueuses dans mon Théâtre des Trois Baudets, je le programme du 13 au 21 mai 1948 dans le spectacle Ici l’on rit qui connut un grand succès. Il y présente pour la première fois un tour de chant solo.

Puis je lui fais enregistrer Le loup, la biche et le chevalier, Maladie d’Amour et Clopin clopant qui obtiennent en 1949 le Grand Prix du Disque.

Quelques années plus tard, de retour des Etats-Unis avec Michel Legrand, je rapporte dans mes bagages un style de musique encore inconnu en France; le rock n’roll. Boris Vian est chargé de «franciser» quatre chansons qui seront chantées par Henri Salvador sur des arrangements de Michel Legrand, et pour faire plus américain, le trio décide de prendre des pseudonymes.

Un 45 tours EP est gravé: Henry Cording and his Original Rock and Roll Boys. Les chansons sont signées « Vernon Sinclair« , alias Boris Vian, Michel Legrand devient « Big Mike«  et Henri Salvador, « Henry Cording« .*

logo Canetti - Productions Jacques Canetti

*Extrait du livre et du coffret « Mes 50 ans de chansons françaises ».