Jacques Higelin

« L’énergie stimulante »

Il vivait dans un immeuble près des Trois Baudets.

Il avait quinze ans lorsqu’il est venu me voir pour la première fois. Je n’ai pas voulu l’écouter et je lui ai demandé de revenir lorsqu’il aurait dix-huit ans. Il est revenu à la charge, accompagné de sa mère. J’ai écouté quelques chansons qu’il avait faites. Je lui ai donné des textes de Boris Vian et j’ai enregistré son premier album.

C’est très stimulant de travailler avec Jacques Higelin: une idée chasse l’autre, en permanence. C‘est la fantaisie au carré.*

logo Canetti - Productions Jacques Canetti

*Extrait du livre et du coffret « Mes 50 ans de chansons françaises ».